Qui paie la crise?

Temps de lecture : < 1 minute

Les travailleuses et travailleurs ont donné par leur travail pendant l’épidémie, par les pertes dues au chômage partiel, arrêt maladie, et autres mesures.

L’État a annoncé des aides massives, pour la plupart prélevées sur les caisses sociales financées essentiellement par les salariés ou la collectivité (chômage, sécurité sociale, …).

Aujourd’hui il faut que les entreprises contribuent à hauteur de leurs moyens et que toutes (d’État ou privé) paient les cotisations.

Cependant ces mesures n’étant pas financées à ce jour, et pour que ce ne soient pas aux seuls revenus du travail de payer l’addition, il est urgent de remettre au centre du débat la question de la contribution des très hauts revenus et de l’impôt sur la richesse. Il faut aussi penser au plafonnement des revenus des cadres dirigeants des entreprises, et à la part qui peut et
non doit être distribué aux actionnaires.

Print Friendly, PDF & Email