DROIT DE VETO DES CSE CONTRE LES LICENCIEMENTS !

Temps de lecture : < 1 minute

(communiqué du conseil syndical SUD Industrie Francilien) C’est reparti pour un confinement ! Les milliards ruissellent mais uniquement dans la poche des actionnaires des multinationales.

Le télétravail est  imposé: Nous revendiquons que les employeurs prennent en charge l’ensemble des frais.

Pas de licenciement : les directions des entreprises se sont empressées de faire signer aux organisations syndicales des accords de modulations, de baisse de la rémunération et des ruptures conventionnels collectives, des plans de départs volontaires, etc. Pour ceux qui ont encore un emploi c’est : travaille et tais-toi !

Contrôlons les subventions publiques : Nous ne pouvons pas continuer à laisser les entreprises voler les dépenses publics sans avoir un regard dessus. Nous revendiquons immédiatement le contrôle des comptes. Les CSE et les salariés doivent savoir comment est gérée leur entreprise, comment sont utilisées les subventions publiques, à quoi servent les exonérations de charges, etc.

C’est par notre lutte à tous, unitaires et déterminée que nous arriverons à arrêter le bulldozer du capitalisme qui brise nos vies et la planète.

Print Friendly, PDF & Email