INDUSTRIE AUTOMOBILE SEULE LA MOBILISATION NOUS FERA GAGNER

Temps de lecture : < 1 minute

L’hémorragie continue dans le secteur automobile. Les constructeurs et sous-traitants (Fonderies de Bretagne, Bosch, etc.) sont concernés par des plans à répétition, protégeant les dividendes des actionnaires, et supprimant des milliers d’emplois avec des conséquences désastreuses pour les territoires. Plusieurs luttes sont en cours…

En ce moment même, SUD industrie MBF Aluminium et les salariés sont mobilisés en grève illimitée et blocage du site et multiplient les initiatives devant PSA à Sochaux ou Renault à Boulogne.

Malgré l’augmentation des ventes, malgré l’augmentation des véhicules sur le moyen et haut de gamme, avec une forte valeur ajoutée pour les constructeurs, malgré des dividendes et profits recors, le patronat de l’automobile continue ses attaques frontales.
L’arrêt de la production Diesel, sans concertation avec les travailleurs, n’est accompagnée par aucun effort de recherche vers d’autres solutions techniques. Pire, le tout électrique par batterie subventionné par les pouvoirs publics nécessitera 6 fois moins d’emplois dans le secteur, pour une pollution des batteries, garantie à long terme.
Les débats ne sont pas facile à trancher, faut-il au moins les mener. Et aucun emploi ne doit être supprimé.

Pour SUD Industrie, il faut au contraire lancer une reconquête industrielle et sociale, sans suppressions d’emplois, en renforçant les formations et les transmissions de savoir intergénérationnels , en prenant en compte la pénibilité, et une réelle réduction de la durée du travail sans perte de salaires.

Pour en savoir plus: aller sur le site de SUD Industrie ICI.

Print Friendly, PDF & Email