Convention collective: L’UIMM continue son détricotage des avantages sociaux

Temps de lecture : < 1 minute

SOUS PRÉTEXTE DE SIMPLIFICATION LE MEDEF S’OBSTINE DANS LA CASSE DES CONVENTIONS DE LA MÉTALLURGIE.

Personne ne sera à l’abri, du simple manutentionnaire au cadre, la précarité aux yeux du MEDEF doit être la norme. Et à ce jour de ces négociations totalement opaques aucun signal positif de résistance n’est exprimé par la plus part syndicats. Ce sera:

Une nouvelle classification adaptée aux seuls besoins des entreprises.

Un nouvel allongement de la durée du travail, en recul par rapport à ce qui précédait les lois Aubry !

Des droits individuels des salariés encore plus rabotés.

SEULE L’UNION DE TOUS LES TRAVAILLEURS NOUS FERA GAGNER CONTRE LA CASSE DES CONVENTIONS COLLECTIVES PAR LE MEDEF

Print Friendly, PDF & Email