Motion d’actualité du congrès de l’Union Fédérale SUD Industrie

Temps de lecture : 2 minutes

Les 28 et 29 mai derniers, l’Union Fédérale SUD Industrie a réuni son congrès. À cette occasion le syndicat a adopté la motion d’actualité revendiquant un changement de politique industrielle et sociale et relative à la crise du COVID19 et à ses conséquences.

1 – Réindustrialisation: militons pour la reconquête industrielle et sociale

2 – Le monde salarial doit être pris en compte

3 – Privilégier la santé face au profit

4 – En période de crise, qui doit-on aider, les travailleuses et les travailleurs ou les directions d’entreprises ?

5 – Qui paie?

LES SYNDICATS DE L’UNION FÉDÉRALE SUD-INDUSTRIE AFFIRMENT : « UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE… ET LE PRÉPARENT ACTIVEMENT.

Après des années de casse industrielle, la crise du Covid-19 a démontré la faillite d’une logique économique qui ne sert que les intérêts d’une infime minorité .

Que ce soit pour les produits manufacturés, les produits agricoles ou la pharmacie, ou tout autre domaine, la délocalisation et l’extrême spécialisation ont montré leurs limites, et leurs effets dévastateurs.

Les syndicats de l’Union Fédérale SUD-Industrie affirment à l’occasion de la crise actuelle que d’autres voies d’organisation sociale sont possibles. Les aides publiques doivent être repensées dans l’intérêt de toutes et tous.

À la mise en concurrence des salarié.e.s de tous les continents nous opposons la reconstruction des industries locales, pour satisfaire les besoins
propres à chaque lieu. Il s’agit aussi de redonner à toute entité économique locale sa vraie place au service de chaque territoire.

L’avenir sera dans le partage des richesses en redonnant des droits et du pouvoir à chaque acteur de la vie sociale et économique, et non en laissant la main à une minorité de profiteurs.
Nous travailleurs-ses devons agir dans ce sens.

Pensons aux circuits courts plutôt qu’aux centrales d’achat, et ayons au
cœur de nos luttes la reconquête industrielle et sociale pour protéger l’emploi, développer l’industrie, peser sur les choix stratégiques, répondre aux besoins essentiels et construire une société égalitaire pour le bien de toutes et tous.

NOUS NOUS BATTRONS POUR ; C’EST POUR CETTE RAISON QUE RÉUNIS
LORS DE NOTRE CONGRES DES 28 ET 29 MAI 2020, NOUS APPELONS À LA MOBILISATION LE 16 JUIN 2020 AUX CÔTÉS DU PERSONNEL DE LA SANTÉ, POUR DÉFENDRE LE SERVICE PUBLIC DE SANTÉ ET FAIRE PAYER LES RESPONSABLES DE LA CRISE ACTUELLE.

Print Friendly, PDF & Email